Carte interactive : toutes les fontaines publiques ouvertes en hiver à Paris !

carte fontaine a eau publique hiver paris

L’air est frais, la nuit tombe tôt, l’écharpe et le bonnet sont devenus indispensables… Oui, l’hiver est bien là ! Vous ne le savez peut-être pas, mais en hiver, bon nombre de fontaines à eau publiques commencent leur hibernation et ne proposent plus d’eau aux passants. Rassurez-vous, vous pourrez toujours garder vos bons réflexes et remplir votre gourde pour vous hydrater en mode zéro déchet, car certaines fontaines bravent le froid et la pluie pour continuer à vous proposer de l’eau, même en hiver !

Nous avons concocté une carte interactive où l’on recense près de 350 points d’eau plate ou pétillante dans Paris. À vos gourdes, prêts, partez  !

Proposer de l’eau gratuite et de bonne qualité à tous : une initiative responsable et durable

La ville de Paris s’est engagée dans une gestion de l’eau plus responsable mais également tournée vers le développement durable. Dans cette optique, elle souhaite que l’eau devienne plus accessible pour ses habitants et ses touristes ! C’est pourquoi la ville mise sur le développement et la modernisation des accès à l’eau potable au cœur de la capitale. Aujourd’hui, il existe plus de 1200 fontaines à eau à Paris !

Ainsi, pour encourager les usagers à boire de l’eau, la ville de Paris indique sur chacune de ses fontaines la qualité, la provenance et la composition de l’eau délivrée. Une belle initiative qui a pour but d’inciter chaque individu à se désaltérer lors d’une visite, sur son trajet quotidien ou même pendant une session de sport !

Où trouver de l’eau potable publique en hiver à Paris ?

On y arrive ! Voici la carte des fontaines à eau ouvertes en hiver à Paris. Plus de 350 points d’eau, pour s’hydrater à tout moment de la journée ou de la nuit ! Pour voir où se situe les fontaines autour de vous, il suffit juste de zoomer sur un quartier.

❄️ Ces données officielles ont été communiquées par la ville de Paris. Néanmoins, en cas de baisse des températures en dessous de -4°, ces informations sont susceptibles d’être modifiées. 

La petite histoire des fontaines à eau publiques de Paris

Les premières fontaines à eau publiques sont apparues dans la capitale dès le XVIIIème siècle. Depuis, leur nombre n’a cessé de s’accroître pour proposer à la population une eau gratuite et de qualité !

D’ailleurs, certains petits malins l’avaient déjà bien compris au 19ème siècle en trouvant une sacrée combine. On les appelait alors les “porteurs d’eau”  ! Ces jeunes débrouillards s’approvisionnaient aux fontaines publiques et vendaient leur précieuse récolte en criant dans les rues à qui voulait bien acheter leur eau. Ce métier a petit à petit disparu avec l’arrivée de l’eau courante dans les habitations parisiennes.

Où trouver de l’eau potable dans Paris ?

Il existe 1200 fontaines et points d’eau potable accessibles 24/24h dans Paris. L’eau mise à disposition des points d’eau se répartir ainsi, selon Eau de Paris :

💧 50 % provient des nappes souterraines : 100 points de captage en région parisienne et 470 km d’aqueducs pour acheminer le précieux liquide.

💧 50 % de l’eau est puisée directement dans les rivières.

Après avoir été assainie dans l’une des 7 usines de traitement d’eau parisiennes, elle est alors distribuée via les 2 000 km de canalisations d’eau potable de la capitale.

Au milieu de la rue, dans les jardins, les squares, les bois ou même à proximité des transports en commun, il existe des de nombreux accès à l’eau potable. Que ce soit dans une sanisette, auprès de grandes silhouettes, d’un arceau ou d’un totem, chacun trouvera à se désaltérer facilement. Que vous soyez piétons, cyclistes, adultes, enfants ou encore en situation de handicap, l’eau reste accessible à chaque usager !

Et l’on ne vous a pas encore tout dit ! Si vous aimez les bulles, il existe même des fontaines à eau pétillante

Un accès à l’eau publique même en hiver

Quelle que soit la période de l’année, l’accès à l’eau potable est indispensable, notamment pour les personnes en situation précaire. Entre début novembre et fin mars, certains points d’eau et fontaines ferment, pour différentes (bonnes) raisons :

🚰 L’eau qui s’écoule aux abords des fontaines peut créer des accidents du fait de sols gelés et glissants.

🚰 Le gel s’attaque aux canalisations en cuivre… En effet, en cas de températures négatives, l’eau contenue dans les canalisations forme un glaçon géant qui peut les déformer voire les fissurer. Autant dire qu’un glaçon et un peu de pression, ça ne fait pas bon ménage !

Malgré tout, Eau de Paris a convenu de maintenir des accès à l’eau potable en laissant ouverts plusieurs points d’eau tout au long de l’hiver !

castalie fontaine a eau paris

Texte : Marine Godet
Carte : Jeanne Favas
Crédit couverture : Clara Patural