Castalie s’engage en soutenant Les Dîners Durables

les-diners-durables-1

Le 10 février a eu lieu la première édition des Dîners Durables, un événement culinaire inédit pour promouvoir la restauration responsable. Castalie était au rendez-vous chez Cuisine Mode d’Emploi(s) de Thierry Marx.

les diners durables

Initiés par WDK Conseils, ce rendez-vous met à l’honneur l’engagement dans une démarche durable de chefs de cuisine et de fournisseurs, d’associations et de marques autour d’un repas gastronomique aussi savoureux que responsable dans une ambiance festive et gourmande. L’idée est de montrer que le développement durable a sa place dans tous les types de restauration, dans nos assiettes en choisissant de manière raisonnée les matières premières (espèces non menacées, produits locaux…) et en respectant les saisons, mais aussi dans la manière de concevoir et de gérer un établissement, en limitant le transport des denrées et la consommation d’eau et d’énergies.
En cuisine, la « Brigade Durable » : 5 chefs de tous horizons se préparent à régaler plus de 200 convives lors d’une soirée inoubliable. Leur point commun ? Leur exigence de qualité, qualité des produits travaillés, qualité du résultat et qualité des relations avec leurs fournisseurs et leurs collaborateurs.

Castalie-partenaire-des-Din

De Gauche à droite : Sang Hoon Degeimbre de L’Air du Temps** installé dans une ferme à Liernu en Belgique ; François Pasteau de l’Epi Dupin dans le 6e arrondissement de Paris, Seafood Champion 2012 ; Cybèle Idelot de La Table Cybèle à Boulogne-Billancourt ; Frédéric Dujarrier de la pâtisserie bio éponyme à Lyon ; Nicolas Darnauguilhem, ancien chef du Neptune à Bruxelles qui devrait ouvrir une nouvelle adresse bientôt…
François Pasteau et Cybèle Idelot ont choisi l’eau Castalie pour le plaisir de leurs clients et de leurs collaborateurs. Chez eux, l’eau aussi est faite maison !
L’objectif des dîners durables est de démontrer que la restauration responsable est en phase avec les attentes des consommateurs et l’exigence de qualité des chefs. Le succès de cette première édition laisse à penser que, comme l’a dit Sang Hoon Degeimbre avant le dîner, ce sont les chefs conscients qui feront la différence dans la restauration de demain…