Favoriser l’accès à l’eau potable en Éthiopie : le nouveau défi de CASTALIE

Début février, Thibault Lamarque, fondateur de CASTALIE, est allé fouler les terres éthiopiennes pour visiter une dizaine de projets financés par la fondation Made Blue. Depuis décembre 2019, CASTALIE s’est associée à la fondation néerlandaise pour soutenir des projets facilitant l’accès à l’eau potable en Éthiopie, grâce à la collaboration avec l’ONG africaine AMREF.

En Éthiopie, plus de 47 % de la population n’a pas accès à l’eau potable

Deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, l’Éthiopie affiche une croissance exponentielle depuis plus d’une décennie, atteignant plus de 9 % en en 2019. Pourtant, il reste l’un des pays les plus pauvres du monde, et l’accès à l’eau potable est très limité : plus de 47 % des Éthiopiens n’ont pas accès à l’eau potable, et 95,5 % ne bénéficient pas d’infrastructures sanitaires améliorées. Et c’est précisément sur ce sujet que la fondation Made Blue a décidé d’agir !

Elle est associée à l’AMREF, une ONG africaine gérée par des Africains, pour le projet « eau potable : accès pour tous ». Leur mission ? D’abord technique (création d’accès à l’eau potable) elle est aussi éducative, en améliorant la prévention sur l’hygiène et l’assainissement auprès des populations locales.

Tri des déchets plastique par la communauté locale
Tri des déchets plastiques par la communauté locale

CASTALIE s’engage en Éthiopie en soutenant des micro projets aux grands impacts

En décembre 2019, à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Homme, CASTALIE a financé 7 500 000 litres d’eau potable en Éthiopie. Lors de son voyage en Éthiopie, Thibault Lamarque a visité une dizaine de micro projets entrepreneuriaux : des centres d’accès à l’eau potable (douches, toilettes, points d’eau) dont une école, à Adama, récemment équipée de ces infrastructures.

Cette dernière initiative a eu de multiples impacts :  « notamment d’augmenter significativement la scolarité des élèves, de faire passer des messages aux parents sur l’hygiène et la prévention de l’excision encore pratiquée en Ethiopie… C’est un projet vertueux qui m’a particulièrement touché » confie Thibault, qui s’est donné comme objectif de financer la construction d’infrastructures dans les 39 autres écoles de la ville en 2020.

Parce que l’accès à l’eau potable est un droit de l’Homme et que plus de 2 milliards d’entre eux ne peuvent en bénéficier, soutenir et financer des projets vertueux comme ceux de Made Blue, pour CASTALIE, ça coule de source…

Un groupe de femmes attendant de remplir leurs bidons d’eau potable
Un groupe de femmes attendant de remplir leurs bidons d’eau potable

 

Texte : Jeanne Favas

Crédits photos : Carolien Gadella-van Wersch et Anne Harteman