Vers la fin du plastique pour protéger l’environnement ?

bouteille eau plastique

Qu’on soit une entreprise ou un particulier, tout le monde peut entreprendre des actions, petites et grandes, pour s’engager contre le réchauffement climatique ! Ainsi, des actions menées au quotidien permettent de protéger l’environnement. Parmi celles-ci, la réduction des déchets, notamment plastiques. Rien qu’en France, la pollution plastique représente 4,5 millions de tonnes de déchets, soit 66,6 kilos par Français ! Le plastique n’a rien de fantastique et nous sommes convaincus que ce chiffre peut diminuer, grâce à l’action de chacun. Pour mieux comprendre l’impact du plastique et comment le supprimer au quotidien, on vous explique tout ça juste ici !

Qu’est-ce que le plastique ? 🤔

La matière plastique est issue de matières premières comme le pétrole brut, le gaz naturel et le charbon. Le plastique est omniprésent dans nos vies : dans les emballages, les vêtements, les constructions, les véhicules, les appareils électroniques, les jouets… et la liste n’en finit pas !

À cause de la production de plastique et de la quantité de déchets qu’il génère, notre planète souffre et s’essouffle.

En quoi le plastique est-il dangereux ? ⚠️

En 2019, WWF a sorti une étude expliquant qu’un tiers des déchets plastiques produits dans le monde chaque année se retrouve abandonné dans la nature. Ce sont, chaque année, huit millions de tonnes de plastique qui sont rejetées en mer. Le plastique est alors ingurgité par les animaux marins et contamine tout l’écosystème de la mer. C’est donc toute la chaîne alimentaire qui en pâtit, pour finir dans nos assiettes !

Pour illustrer l’importance de cette pollution marine et océanique, il existe la mer de plastique, cette gigantesque décharge de plastique qui flotte dans le Pacifique. Selon une étude de Scientific Reports de 2018, cette mer s’étend sur une surface correspondant à trois fois la France, en raison des différents courants qui ont amassé le plastique dans cette zone…

dechets pollution oceanique

Quasiment imperceptibles à l’oeil nu et pourtant tout aussi dangereux, les microplastiques, ces particules de matières plastique (< 5 mm), entraînent tant d’autres déchets. En 2015, la Commission Européenne jaugeait la quantité de microplastiques de l’ordre de 11 millions de tonnes, se formant ou s’immisçant dans l’environnement.

De plus, le plastique peut mettre de 100 à 1000 ans avant de se décomposer, en fonction de son épaisseur et de sa composition. Il s’agit donc d’un déchet particulièrement polluant pour la planète, car il est omniprésent dans notre quotidien. D’autant plus que pour le moment, tous les plastiques ne sont pas encore recyclables ! Il faudra attendre 2022 pour que toutes les communes de France recyclent le plastique, ce qui est déjà le cas pour une partie d’entre elles. 

Lutter contre l’utilisation du plastique 🖐🏼

Ainsi, en attendant que tous les plastiques soient recyclables, il est possible de moins en consommer et donc de moins polluer ! Comment ? En respectant quelques gestes, faciles à adopter : 

  • Recycler le plastique qui peut l’être : il suffit de se renseigner auprès de sa commune pour connaître les plastiques qui sont recyclables ! S’ils le sont, il suffit de les jeter dans la poubelle jaune. Il est donc recommandé d’éviter les plastiques non recyclables et les plastiques à usages uniques, qui ne pourront pas avoir de seconde vie… Le recyclage du plastique n’est pas automatique, alors autant éviter d’en consommer !

  • Ne plus crouler sous les emballages : le passage au vrac est une alternative au sachet en plastique, qu’il s’agisse de féculents, de céréales, d’épices, de produits ménagers… Avec pochons en coton, bocaux ou autres contenants réutilisables, plus besoin de jeter d’emballages à la poubelle ! On ne le répètera jamais assez, le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit…
  • Boire de l’eau du réseau. C’est bon à la fois pour la planète et pour le portefeuille car l’eau du robinet est la solution d’hydratation la moins chère qui existe en France ! Renoncez à l’eau en bouteille plastique et buvez l’eau du robinet ou l’eau filtrée de votre fontaine à eau. Et pour remplacer le gobelet en plastique à usage unique, il est préférable d’utiliser un mug, un verre ou encore une gourde.

  • Pour les repas à emporter, éviter les couverts en plastique et opter pour un Tupperware ou bento box à la place des emballages à usage unique.

  • Passer aux pailles sans plastique, en bambou ou en inox.
  • Réfléchir avant de jeter : il est parfois possible de donner une seconde vie au plastique. L’upcycling est l’occasion d’être créatif ! Vous pouvez utiliser des bouteilles en faire des vases, des pots en verre pour en faire des bougies, photophores, terrariums…, utiliser vos chutes de tissu pour en réaliser des mouchoirs, patchworks, guirlandes de fanions…, transformer une caisse en bois en étagère, concevoir une table basse à l’aide d’une palette…

  • Adopter ces gestes simples aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle pour éduquer les personnes qui nous entourent à un mode de vie plus respectueux de l’environnement. 

Ainsi, en adoptant quelques astuces et en triant mieux ses déchets, il est facile de mieux les gérer, de recycler et donc de réduire son empreinte sur la planète ! Les alternatives au plastique sont nombreuses, il suffit de trouver celles adaptées aux différents besoins pour protéger davantage l’environnement et diminuer notre impact écologique. Alors, on s’y met ? 🙌🏼  🌎