Le plastique, ennemi des océans

Pollution plastique océan

Les chiffres donnés par Greenpeace parlent d’eux même : l’équivalent d’un camion poubelle de déchets plastiques est déversé chaque minute dans la mer. On compte 8 à 12 millions de tonnes de déchets par an achevant leur parcours dans nos océans. Sans action de notre part, la pollution de nos océans pourrait doubler d’ici 2030.

Une mer de plastique

Impossible pour CASTALIE de ne pas rappeler à quel point les océans ont un rôle important dans notre écosystème et d’à quel point ils sont actuellement mis en danger. Alors qu’ils représentent 71% de la surface de la terre, ils sont désormais pollués de déchets plastiques avec une “mer de plastique” de trois fois la taille de la France. Ces déchets ont des conséquences désastreuses sur notre écosystème marin notamment la création de gyres océaniques responsables de ces continents de déchets. Or une fois son parcours terminé au sein de nos océans, ce plastique se désagrège notamment sous l’effet du soleil, laissant alors des microparticules en première ligne de notre chaîne alimentaire.

Des espèces menacées

A l’heure actuelle, toutes les espèces marines ne sont pas encore connues, les océans regorgent de surprises. Mais la pollution et le réchauffement climatique causent la disparition d’un grand nombre d’entre elles. La grande barrière de corail, visible depuis l’espace, est un élément essentiel au maintien de notre écosystème de par la richesse de faune et flore qu’elle abrite. Cependant, le réchauffement climatique et la pollution causée par la pêche et l’agriculture entraîne le blanchiment des coraux. Le déséquilibre de cet écosystème pourrait avoir des conséquences désastreuses notamment en rendant les phénomènes naturels tels que les ouragans, cyclones, typhons plus récurrents.

Des initiatives pour nettoyer les océans et les plages

Aujourd’hui de plus en plus d’initiatives ayant pour but de nettoyer les océans et les plages se font connaître. C’est le cas de l’association 4ocean qui pour l’achat d’un bracelet fait à partir de matériaux recyclables, s’engage à récupérer “un pound” de déchets. Ils cumulent à leur actif 4 428 087 pounds (chiffre en constante augmentation) de déchets retirés des océans et de leur côtes. Eradier les déchets de l’océan était aussi l’ambition d’Ocean CleanUp dont le projet était basé sur la construction d’une barrière censée amasser les déchets flottants à la surface de l’océan. Or, la rupture de cette barrière a contraint ce projet de 20 millions d’euros de s’arrêter subitement, laissant le rêve de Boyan Slat non achevé. En revanche, selon ses détracteurs, ce genre de projet ne résout en rien le problème à sa racine : quand allons-nous réduire notre consommation de plastique ?

Des éco tips accessibles à tous

Nous pouvons tous agir à notre échelle pour réduire notre consommation de plastique. Que ce soit par le tri sélectif ou en achetant en vrac, il existe des alternatives au plastique, et nous en avons sélectionné quelques unes pour vous.

Le sac en tissu

Premier réflexe que vous pouvez adopter au quotidien : faire vos courses dans des sacs en tissus. Eh oui, on connait tous la situation où : une fois arrivé à la caisse on se rend compte qu’on a tout bêtement oublié de prendre un sac… Alors pour éviter cette situation, ayez toujours un sac en tissu sur vous. Deuxième réflexe à adopter, ne plus choisir ses fruits et légumes dans des sacs en plastique, il existe des petits sacs en tissus réutilisables dont vous pouvez vous munir.

La vaisselle en plastique

Même si elle vous évite d’avoir à faire une vaisselle, la vaisselle en plastique jetable est un objet très polluant. Dès janvier 2020 le plastique à usage unique sera interdit, une bonne raison pour commencer à investir dans le réutilisable.

Les emballages alimentaires

Il y a un réel enjeu concernant les emballages alimentaires dans la pollution due au plastique. C’est pour cette raison que L’atelier miel de Delphine a décidé de mettre fin aux emballages alimentaires en plastique en créant Apifilm. Ce sont des films alimentaire à base de cire d’abeille, naturels et zéro déchet, une belle alternative aux emballages en plastique.

Il existe bien d’autres alternatives au plastique qui n’attendent que vous !

Vous pouvez aussi retrouver nos astuces pour réduire vos déchets au bureau et devenir un pro du développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *