Les confidences pétillantes de Sophie #5

Interview Sophie

Ne vous méprenez pas, avec un simple verre d’eau chez CASTALIE nous sommes capables de faire tourner la tête de nos collaborateurs et de les attabler pour qu’ils se mettent à parler. Vous l’aurez compris, voici le retour des confidences pétillantes CASTALIENNE ! Plongeons nous dans le service finance, à travers Sophie Fournier, Finance Manager.

 

Dis moi Sophie, qui es-tu et quel est ton rôle chez CASTALIE ? 

Pour la petite présentation, j’ai 27 ans et je suis originaire de région parisienne même si j’ai passé 7 ans de ma vie à Lille. Sur le plan perso, je suis quelqu’un d’optimiste, passionné et qui adore les challenges ! Côté pro, je suis arrivée en février chez CASTALIE en tant que Finance Manager. J’ai un rôle très transverse et m’occupe donc de tout ce qui est en lien avec la finance. Pour te donner une idée je peux autant gérer la migration de l’ERP que l’analyse de la rentabilité ou encore les dossiers de subventions. Je n’ai pas de rôle figé, je suis une vraie “touche-à-tout” et travaille en lien avec les différents services de la boîte.

 

Qu’est-ce qui t’as amené chez CASTALIE ?

(Du tac au tac) La volonté de rejoindre une équipe soudée autour d’un projet qui a du sens ! 

Il y a à peu près un an, j’ai eu une vraie prise de conscience écologique. J’arrivais à moment de ma vie où j’avais besoin de donner du sens à ce que je faisais, aussi bien dans ma vie pro que dans ma vie perso.

Avant d’arriver chez CASTALIE, je travaillais dans une grande banque, avec de lourds process qui rendent difficile de faire bouger les choses. Cela ne me convenait pas, j’ai la bougeotte et j’ai besoin que les choses avancent et dans le bon sens. Chez CASTALIE au contraire tout bouge très vite et on ne s’ennuie jamais.

 

Quelle sentiment tu ressens de voir la boîte grandir autant depuis de ton arrivée ?

Dans la boite d’où je viens on cherchait à réduire les effectifs au quotidien donc c’est très plaisant de voir ici l’effectif grandir chaque semaine. Cela montre que la boite fonctionne, qu’on aime tous le projet et qu’il y a une réelle prise de conscience écologique. 

On fait aussi beaucoup d’efforts pour intégrer les nouveaux arrivants, ce qui permet de conserver la bonne entente entre tout le monde. Au bout d’un mois chez Castalie, j’avais l’impression d’être là depuis toujours !

 

Grosso modo qu’est-ce qu’il te plaît chez CASTALIE ?

(Vincent fait irruption avec un mètre mesureur dans la pièce) 

(En rigolant) Voir Vincent avec un mètre pour mesurer une bouteille !

Plus sérieusement, l’équipe, on est une grande famille, où la bonne humeur règne. Et cela même au delà de la journée de travail qui finit avec un apéro sous le soleil sur la terrasse.

 

As-tu une passion ?

J’en ai pas une mais des centaines !

J’adore découvrir plein de nouvelles choses. Je suis une vrai touche-à-tout, récemment je me suis mise à la photographie et au yoga. Je suis toujours partante pour tenter de nouvelles expériences malgré mon côté trouillarde. Au delà de ça j’ai une passion pour l’Amérique latine où j’ai vécu pendant un an et par extension la musique latine claro.

 

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail ?

L’absence de routine !

En finance, le travail peut vite être répétitif avec l’enchaînement des clôtures comptables mais chez CASTALIE ce n’est pas le cas. Bien sûr, il y a toujours les clôtures et les reportings, mais ce n’est qu’une petite partie de mon quotidien. 

J’aime aussi avoir l’opportunité d’interagir avec toutes les équipes au quotidien. 

 

Pour toi être CASTALIENNE c’est quoi ?

C’est être engagé à la fois dans son travail et dans son quotidien mais aussi beaucoup d’entraide et d’esprit d’équipe. 

 

Le moment que tu n’oublieras jamais chez CASTALIE ?

Deux mois avant mon arrivée, ils m’ont invitée à la soirée de Noël. J’en ai un très bon souvenir car cela m’a permis de rencontrer l’équipe avant même de l’intégrer et puis… j’ai pu voir Kevin déguisé en Père Noël (rires).

 

Le mot de la fin ?

Rejoignez le projet CASTALIE ! Si vous êtes dynamique, sensible au développement durable, vous vous y plairez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *