Les confidences pétillantes de Joël Ndombasi #1

Joël de CASTALIE

Ne vous méprenez pas, avec un simple verre d’eau chez Castalie nous sommes capables de faire tourner la tête de nos collaborateurs et de les attabler pour qu’ils se mettent à parler.
Pour cette 1ère édition, rencontrons Joël Ndombasi, fraîchement arrivé chez Castalie, motivé à l’idée de boire la meilleure eau de Paris (eh oui, c’est son dada).

Qui es-tu, camarade ?

« Je suis Joël Ndombasi (aka Jojo), j’ai 27 ans, je suis né en région parisienne. Depuis tout petit, je suis passionné par le sport et surtout par le football : j’ai été en centre de formation pendant 3 ans au Havre, vivant au rythme des sportifs de haut niveau. Et puis un jour, il a fallu choisir entre les études et le foot, et comme j’ai toujours voulu devenir entrepreneur, j’ai étudié, me suis spécialisé en supply chain, et je me suis jeté à l’eau (aha). Ma boîte, créée avec un ami d’enfance en 2014 a bien fonctionné, on avait réussi à lever 600 000 euros, on était même une trentaine de collaborateurs à un moment. Mais malheureusement on a eu du mal à gérer notre croissance, on a perdu un gros client, l’entreprise s’est restructurée et on a été racheté en 2017. Acceptant cette fois le grand bain (?), j’ai rejoint Castalie. »

Après cette expérience sans N+1, que penses-tu de l’intrapreneuriat, et te considères-tu comme intrapreneur chez Castalie ?

« Pour moi l’intrapreuneuriat c’est très important dans une entreprise car ça permet de libérer les initiatives en interne et de créer de l’innovation, les employés peuvent ainsi dépasser les limites de leur poste. Pour ma part, je suis encore en phase d’apprentissage chez Castalie, mais je suis intrapreneur dans la mentalité et l’état d’esprit ! Et puis mes missions n’ont pas de cadre imposé : j’ai donc le champ libre pour innover, tester et vibrer 😉 ».

Quel est ton super pouvoir chez Castalie ?

« (rires) euh… probablement l’énergie positive ! J’essaie de ne jamais être négatif dans mon approche du travail et des gens. Et puis, ayant eu une formation sportive, tout tourne autour de l’énergie : il faut chercher toujours à avancer, se fixer de nouveaux objectifs etc. C’est un état d’esprit ! »

Une passion cachée ?

« À vrai dire, après le sport, je dirais que c’est la musique ! Je ne joue pas d’instrument, mais j’adore aller à des concerts : du jazz, du hip hop etc.!  » Son artiste préférée : Lauryn Hill !


https://www.youtube.com/watch?v=cE-bnWqLqxE

Tu ne nous dis pas tout, si ..? Tu as bien un péché mignon ?

« C’est vrai, j’aime aussi beaucoup la mode. J’adore tester de nouvelles choses – matières, coloris, styles -, et je trouve que le e-commerce est parfait pour ça ! Sur COS et Asos, je trouve forcément mon bonheur ! »

As-tu une devise ?

« Pas vraiment mais il faut toujours continuer à aller de l’avant. La vie est dure pour tout le monde, c’est une succession d’épreuves et on doit les surmonter, affronter les difficultés, poursuivre ses efforts sans jamais s’arrêter. »

Une idée pour améliorer l’ambiance chez Castalie ?

« Tous les matins, je fais une action sportive en arrivant au bureau : 1m30 de gainage ! Ce serait bien d’être plusieurs, ça motive et ça augmente le sentiment d’appartenance ! »

Ton moment préféré chez Castalie ?

« Étonnamment, j’aime bien le lundi matin – tout le monde se retrouve autour du petit-déjeuner, qui donne plein de bonnes énergies, puis s’ensuivent les réunions d’équipes, le contrôle de la semaine d’avant, c’est un moment de calme pour bien commencer la semaine. Et enfin bien sûr, le stand-up, un rituel castalien ! »

Et au fait, à part le gainage, les défilés dans l’open space et la distribution de good vibes, tu as d’autres missions chez Castalie ?

« (rires) ! Oui, je suis aussi le chef de l’équipe des techniciens. L’idée est de faire en sorte que tout le monde s’épanouisse, soit bon. Tout le monde a des qualités, et mon travail est d’en tirer le meilleur, et leur donner des indicateurs sur leurs performances, trouver des solutions pour que ça aille mieux ! Au risque d’être redondant, je suis un peu comme leur coach sportif #encouragements #objectifs #goforit »

Le mot de la fin ?

« Faire le choix de bosser dans une start-up qui est pleine de dynamisme et de bonnes énergies, ça pousse à se rendre meilleur soi-même, et à faire en sorte que la boîte se développe dans le meilleur sens possible ! Et ça, c’est très agréable au quotidien. »

Envie de rejoindre notre équipe délirante ? Découvre les postes ouverts actuellement ! Et si tu es déjà impatient.e.s de nous rencontrer, nous voici !
Propos recueillis par Anne-Laure Versaevel, rédigés par Zoë Le Monnyer.