fbpx
Laura-Vidal

Laura Vidal et Harry Cummins, le tour du monde en Popups !

Lui chef cuisinier, elle sommelière, tous les deux à la fameuse adresse du Frenchie de Gregory Marchand. Leur rencontre a donné lieu au « Paris Popup », ce nouveau concept de restaurant éphémère qui rassemble autour d’un menu, d’une ambiance, d’un thème, le temps d’une journée ou d’une soirée, toujours dans un lieu différent, dévoilé au dernier moment.
Après plusieurs événements réussis au Perchoir, chez Bones ou encore au Mary Céleste, ils quittent la capitale et partent exporter le concept à l’autre bout du monde à l’occasion d’un « World Popup Tour ». Ils nous en disent un peu plus sur cette aventure … !

Quelques mots sur votre parcours à tous les deux avant d’arriver au Frenchie ? 

Laura : J’habitais à Montréal et j’ai eu l’opportunité d’être l’ambassadrice pour la marque Neige à Paris. C’est comme ça que je suis arrivée ici.
Harry : Je travaillais à Londres et Greg, avec qui j’avais travaillé chez Jamie Oliver, m’a appelé pour que je participe à l’ouverture du Bar à Vins Frenchie.

Comment sont nées vos passions respectives, quel a été le déclic : Harry pour la cuisine et Laura pour le vin ?

L : Je travaillais dans un restaurant à Montréal et j’ai commencé à goûter beaucoup de vins, ça m’a plu donc j’ai commencé un cours de sommellerie.
H : J’ai toujours cuisiné, depuis l’âge de 15 ans, et c’est petit à petit devenu une évidence que c’était ce que je voulais faire.

Quels événements déjà existants en France ou à l’étranger vous ont inspiré pour créer les premiers Paris Popup ?

L : C’était un concept dont on avait entendu parler à Londres et Montréal.
H : Un voyage à Londres où il y avait un groupe de musique qui jouait et on devait organiser un repas autour du thème de la soirée. Finalement, le groupe n’est pas venu mais nous l’avons fait quand même. Ça a été un succès et on a choisi de continuer.

Qu’est ce qui vous a le plus plu dans ce projet ? Qu’est ce que cela vous a apporté à chacun ?

L : Le partage et la liberté de pouvoir créer différents concepts en étant inspirés par des lieux variés.
H : Expérimenter différentes cuisines, travailler sur ma créativité en cuisine.

Maintenant que vos noms et celui des Popups ne sont plus à faire dans la capitale, vous partez faire un « World Popup Tour », comment est née cette belle idée ?

H & L : Nous avons l’habitude d’aller à Montréal pour les fêtes et cette fois-ci on s’est dit qu’il fallait visiter la famille de Harry à Los Angeles. Une amie a déménagé à Hawaï et tant qu’à aller aussi loin, on s’est dit, pourquoi pas le Japon, l’Asie du Sud Est?
Ça c’est fait comme ça. En plus, nous avons un stage en Mai 2014 au Celler de Can Roca à Girone donc on avait quelques mois avant et on s’est dit que voyager et exporter notre Popup serait parfait.

Quelles sont les premières villes à vous accueillir ? Un petit avant goût de ce que vous allez y organiser ?

H & L : A Montréal nous avons 2 popups planifiés avec une emphase sur le vin si tout va bien, puis un à New-York et un dans la région de San Francisco. On va les organiser au fur et à mesure.

Quelle vision de la gastronomie voulez vous véhiculer au travers de ces événements ?

H & L : Une vision personnelle, excitante et unique de la restauration et de la gastronomie. Le but étant de créer des événements uniques et éphémères qui encouragent la créativité et la promotion des produits et des producteurs.

Un World Popup Tour, et après ? 

H & L : On compte revenir à Paris mais les plans sont encore à définir. Une belle surprise nous espérons.
Merci à vous deux !
Crédits photo: copyright Léa Benzimra (Kitsch’N tips)

sadbanne

sadbanne

Partager cet article :

Nos derniers articles

castalie-fontaine-a-eau-entreprise-hotel-restaurant

Paroles de clients !

Depuis 2011, CASTALIE accompagne plus de 2500 clients dans leur démarche écoresponsable, grâce à une solution durable et globale autour de la fontaine à eau.

En savoir plus