Le 1er janvier 2023, l’interdiction de la vaisselle jetable dans les fast-foods a fait beaucoup parler d’elle. Mais ce n’est pas la seule interdiction qui concerne le domaine de l’hôtellerie restauration.

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) ambitionne de changer notre modèle de consommation pour le rendre plus vertueux, centré sur la réduction des déchets et la préservation de la biodiversité. L’objectif à termes est de mettre fin à l’utilisation d’emballages plastiques à usage unique d’ici 2040.

Depuis le 10 février 2022, les hôtels, restaurants ainsi que tous les établissements recevant du public (ERP) sont dans l’obligation de mettre à disposition des fontaines à eau accessibles à leurs visiteurs et employés et ont interdiction de distribuer des bouteilles d’eau en plastique.

Indexer sur le nombre de clients, visiteurs et d’employés, l’obligation d’équipement des fontaines à eau est fixée à une fontaine par tranche de 300 personnes. Elles doivent être clairement signalées et proposer une eau potable et gratuite, en plus d’être reliée au réseau courant de distribution.

Ces fontaines ont un énorme avantage par rapport aux fontaines bonbonne puisqu’elles n’ont aucun besoin logistique en matière de stockage ou approvisionnement. De plus, elles sont souvent beaucoup plus design que leur comparse avec recharge.

fontaine-ou-bonbonne-eau-castalie

Quels sont les ERP concernés par la loi ?

L’obligation porte sur 3 catégories d’établissements:

  • La catégorie 1 couvre toutes les structures recevant plus de 1500 personnes, par exemple les administrations, les parcs d’attractions ou salles de spectacle ;
  • La catégorie 2 comprend tous les établissements de 701 à 1500 personnes comme les écoles, musées ou encore les centres commerciaux de taille moyenne ;
  • La catégorie 3 comprend quant à elle tous les établissements pouvant accueillir 301 à 700 personnes comme les hôtels, les spas, et certains centres de vacances

 

La loi Agec a pour objectif de supprimer tous les plastiques à usage unique d’ici 2040, mais les premières mesures remontent avant la promulgation de cette loi. Dès 2016, la loi transition énergétique et croissance verte à banni assiettes et gobelets plastiques de nos rayons de supermarchés. En 2018, la loi Egalim poursuivait le chemin déjà amorcé en supprimant les bouteilles d’eau à usage unique des cantines scolaires.

Début 2021, cette fois avec la loi Agec, ce sont les emballages en polystyrène expansé (type boîte de kabab) qui ont disparu puis les petits ustensiles en plastique comme les piques à steak, les touillettes ou encore les pailles.

En 2022, la loi AGEC s’attaquait au suremballage des fruits et légumes frais, puis au jouet en plastique disponible dans les menus enfants de beaucoup de grandes chaînes de restauration rapide.

Hôtels, cafés, restaurants : ce que vous devez adopter à partir du 1 janvier 2023

  1. L’obligation d’utiliser de la vaisselle réemployable. Début 2023, la loi AGEC vise à supprimer la vaisselle à usage unique du secteur de la restauration. À compter du 1er janvier 2023, les établissements de restauration ont l’obligation de servir les repas pris sur place dans de la vaisselle réutilisable, ce qui comprend les gobelets et leur couvercle ainsi que les assiettes et couverts.
  2. La fin du ticket de caisse automatique
    Vous ne savez pas quoi faire de vos tickets de caisse ? Désormais son impression ne sera plus obligatoire et devra être clairement demandée par le client. Cette mesure concerne les tickets de caisse et de carte bleue délivrés à la fin de vos achats.
  3. La valorisation des biodéchets
    Les établissements de restauration ont l’obligation de traiter leurs biodéchets (déchet de cuisine de table, déchet vert, plonge) avec la promulgation de la loi AGEC cette valorisation descend à 5 tonnes/an soit l’équivalent d’une centaine de repas par jour en restauration commerciale.

Et dans le futur…

Parmi les mesures déjà annoncées pour les années à venir, on trouve l’interdiction de vendre des dispositifs médicaux contenant des micros plastiques au 1er janvier 2024, l’obligation de doter les lave-linge neufs de filtres à microfibres plastiques au 1er janvier 2025, et l’interdiction de vendre des produits cosmétiques rincés contenant des microplastiques tels que des shampoings, savons ou démaquillants, au 1er janvier 2026.

Toutes ces mesures, si elles sont bel et bien appliquées, devraient permettre d’atteindre la fin de la mise sur le marché des emballages plastiques à usage unique d’ici 2040. Un vrai pas en avant qu’il est urgent d’accomplir, et qui ne sera possible qu’en s’y mettant collectivement. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Et comment CASTALIE vous accompagne dans tout ça ?

La loi AGEC et les fontaines CASTALIE sont une opportunité pour les établissements recevant du public de proposer une eau de qualité à leur image, et d’enrichir l’expérience proposée à leurs convives, usagers ou clients. Nos fontaine à eau sont une excellente réponse aux objectifs engagés de la loi AGEC.

fontaine a eau castalie hotel

Nos fontaine sont faites en verre et en acier, leur couleur blanche et leur design épuré leur permettent de s’insérer parfaitement dans votre établissement avec élégance.

Les fontaines CASTALIE sont reliées au réseau ce qui permet de consommer directement une eau de qualité. Mais nous savons à quel point le goût de l’eau peut être problématique. C’est pour cela que toutes nos fontaines sont conçues avec un ensemble de filtres certifiés ACS (Attestation de Conformité Sanitaire) permettant de réduire le chlore, les rares particules et résidus, pour fournir une eau CASTALIE avec un goût neutre.

Une solution adaptée aux obligations de la loi AGEC

Grâce à la fontaine CASTALIE, les ERP équipés proposent une solution adaptée aux obligations de la loi AGEC, et témoignent de leur engagement dans la lutte contre le plastique.

Nous serions ravis de vous accompagner dans votre projet d’équipement en fontaines à eau.


Découvrez la solution adaptée à votre besoin.

Vivez l’expérience
Castalie dès demain

Contactez nous et faites profiter à vos clients et collaborateurs d’une eau micro-filtrée.