Développement durable : les réflexes du quotidien à adopter d’urgence, par 24 influenceurs en écologie

24 experts écologie

De plus en plus d’entreprises et de blogueurs se lancent dans le zéro plastique chaque jour. Mais est-ce juste un effet de mode ? Nous avons interviewé 24 personnes, expertes en développement durable et acteurs de la green tech pour mettre en lumière les actions qu’ils mènent personnellement dans leur quotidien.
Alors, si vous avez envie de vous mettre au vert mais ne savez pas par où commencer, voici des sources d’inspiration d’actions que vous pouvez facilement mener !  

Quelles sont vos 3 astuces pratiques à mettre en place pour un quotidien zéro plastique ?

 

armand-zero-waste

Armand,
Coordinateur de projets chez Zero Waste Paris

Zero Waste Paris est une association qui promeut la démarche zéro déchet et zéro gaspillage en menant des actions de terrain.

« Avant de parler des modifications de notre quotidien nécessaires à une limitation du plastique consommé, je me permets de vous rappeler nos campagnes en cours auprès des décideurs politiques afin que les industriels et l’Etat fassent leur part, il est évident que les consommateurs seuls ne peuvent pas tout faire!

Cependant, en attendant nous pouvons retrousser nos manches et commencer à agir afin de préparer la transition vers le zéro plastique.
Le but est de supprimer un maximum d’objets plastiques à usage unique:

  1. Remplacer les bouteilles en plastique par une gourde / thermos pour les boissons chaudes.
  2. Limiter l’achat de dernière minute de produits à usage unique, en se déplaçant avec des couverts (en métal ou plastique), un tupperware (en verre ou plastique) et en évitant l’achat d’un snack suremballé (en ayant toujours un fruit dans son sac par exemple) .
  3. Faire ses courses en vrac au maximum (grâce à des bocaux, tupperwares et sacs à vrac) afin d’éviter les emballages alimentaires en plastique.C’est déjà un sacré changement de nos habitudes, et un bon bout de chemin vers le Zéro Déchet ! »

 

bluedigo

Maxime,
fondateur de Bluedigo et ancien directeur général de VivaTechnology :

Bluedigo propose des fournitures de bureau éco-responsables aux entreprises.

  1. “ Passer aux fontaines à eau et aux gourdes pour toute l’équipe pour en finir avec les bouteilles en plastique.
  2. S’équiper en mugs et tasses pour éliminer les gobelets en plastique (4 milliards sont jetés par an en France !)
  3. Mettre un petit tas de tote bags à l’entrée du bureau pour que les salariés puissent s’en servir lorsqu’ils vont chercher leur déjeuner à l’extérieur. Comme ça, ils n’utilisent pas de sacs en plastique.”

 

vincent-les-detrivores

Vincent,
co-fondateur de Les Détrivores :

Les Détrivores collectent et compostent les biodéchets des restaurateurs et des acteurs de la vente alimentaire. Ils mettent à disposition des bacs qu’ils viennent ensuite collecter et transporter vers la station de compostage la plus proche. Ils redistribuent ensuite ce compost auprès de jardiniers. Actuellement présents dans les régions de Bordeaux et de Lyon, ils œuvrent également pour l’insertion sociale de personnes en difficulté.

Les 3 idées qui me viennent à l’esprit très faciles à mettre en place :

  1. Boire l’eau du robinet.
  2. Utiliser du savon et du shampoing solide.
  3. Craquer une allumette est bien plus efficace qu’un désodorisant dans les WC.”

 

mero mero Hélène

Hélène,
fondatrice de MeroMero :

MeroMero est une marque de sacs et accessoires éco-responsables et éco-conçus.

  1. “Chez MeroMero nous avons eu une réflexion sur les polybags : nous aimerions éviter l’utilisation de sacs plastiques pour protéger nos produits mais l’industrie textile cherche encore une solution efficace… Nous sommes obligés d’en avoir pour des questions d’hygiène et de transport depuis le Vietnam. Pourquoi pas un ré-emballage en sac papier ? Ou une filière de recyclage des films en PE ?
  2. Nous avons fait le choix de matières éco-responsables, du moins avec le moindre impact sur l’environnement comme le nylon recyclé (fils de pêche) ou polyester recyclé (bouteille plastique). Nous avons fait en sorte que nos produits soient utilisables le plus longtemps possible, réparables et recyclables (en évitant de mélanger trop de fibres différentes par exemple). Mais on n’est qu’au début du processus.
  3. Pas d’autocollants : on adorerait imprimer des autocollant MeroMero. Mais tant qu’il n’y a pas d’alternatives durables aux stickers, on s’abstient. Après, au quotidien, on trie, on n’utilise que des contenants réutilisables, on achète du café sans opercules en plastique (Malongo), on boit de l’eau du robinet dans des bouteilles en verre… Des gestes qui sont finalement devenus assez banals.”

 

yves-ekodev

Yves,
responsable régional d’Ekodev Sud :

Ekodev est une agence de conseil qui accompagne les entreprises et collectivités dans leur démarche en faveur du développement durable.

  1. Dire adieu aux gobelets et bouteilles en plastique en ayant sa propre tasse / mug / gourde avec soi ou à son bureau.
  2. Privilégier les produits d’hygiène solides dans sa salle de bain
  3. Eviter les produits pré-emballés au supermarché
  4. Et pour finir, se baisser au moins une fois par jour pour ramasser un déchet en plastique qui s’est égaré dans son trajet vers la poubelle ou le conteneur de recyclage… sinon un jour ou l’autre il finira dans la mer…”

 

les pailles honorine

Honorine,
co-fondatrice de Les Pailles :

Cette start-up propose une alternative durable à la paille en plastique. En effet, elle met à disposition des pailles compostables, comestibles, réutilisables et même personnalisables !

  1. “ Utiliser un kit de pailles réutilisables, en roseau par exemple, pour éviter de boire avec des pailles en plastique.
  2. Acheter en boutiques en vrac pour éviter des emballages en plastique inutiles et polluants. 
  3. Acheter des couvercles réutilisables pour éviter l’emballage plastique à usage unique.”

 

Camille se lance

Camille,
du Blog Camille Se Lance :

Camille Se Lance est un blog zéro déchet qui vous donnera sûrement envie de vous lancer à votre tour.

  1. “Ma première astuce est de faire dans un premier temps la « chasse » au plastique chez soi, pièce par pièce. Regardez les objets qui vous servent au quotidien et essayez d’imaginer par quoi vous pourriez le remplacer qui ne soit pas en plastique : les ustensiles de cuisine en plastique se remplacent facilement par des ustensiles en bois ou en inox, les flacons de shampoing et de gel douche se remplacent par des cosmétiques solides, etc.
  2. Ma seconde astuce est d’avoir une gourde en inox. Cela évite d’acheter des bouteilles d’eau ou d’utiliser des gobelets en plastique lorsque l’on sort de chez soi.
  3. Ma troisième astuce est de toujours avoir sur soi quelques sacs en tissu de différentes tailles. Cela permet de refuser les sacs en plastique lorsque l’on fait ses courses ou du shopping.”

 

Lamazuna Laetitia

Laeticia,
fondatrice de Lamazuna :

Lamazuna est une marque de produits d’hygiène zéro déchet. Pour une salle de bain plus responsable !

“3 astuces pratiques pour arrêter le plastique ?

  1. Troquer son flacon de shampoing en plastique par du shampoing solide évidemment. 
  2. Acheter ses fruits et légumes toujours en vrac et non emballés ! Et préférer un fruit ou une viennoiserie à un pot de yaourt ou à une mousse au chocolat (oui c’est dur !) pour sa pause déjeuner.
  3. L’important est de commencer à VOIR le plastique qui nous entoure, ensuite il devient facile à éliminer mine de rien.”

 

Newcy Caroline

Caroline,
co-fondatrice de Newcy :

Newcy est une startup qui propose un service de collecte de gobelets réutilisables, pour limiter l’utilisation de contenants en plastique en entreprise. 

“Mes 3 astuces pratiques à mettre en place pour un quotidien zéro plastique sont :

  1. Avoir toujours une gourde réutilisable sur soi ainsi qu’une carafe d’eau à la maison pour éviter les bouteilles d’eau jetables.
  2. Avoir un sac réutilisable sur soi et refuser les sacs qu’on nous propose encore souvent dans les commerces.
  3. Utiliser du savon et du shampoing solide pour éviter les bouteilles jetables.”

 

Adopte ma tomate Octavia

Octavia,
fondatrice de Adopte Ma Tomate :

Adopte Ma Tomate est spécialisée dans le potager partagé : pour les entreprises, les particuliers et les collectivités !

“De mon côté, c’est un travail de chaque jour. Se poser la question : comment puis-je éviter le plastique aujourd’hui ? Ça passe par avoir une gourde pour l’eau, avoir toujours un tote bag avec moi, refuser les emballages quand je fais mes courses.

Dans la maison nous avons aussi banni le plastique au maximum et généralement les emballages inutiles.

Le plus de tout ça : nous inspirons d’autres personnes dans notre entourage.”

 

Bendhi Beena

Beena,
fondatrice de Beendi :

Beendi est une marque de produits alimentaires ayant pour objectif de permettre à ses clients de consommer de produits biologiques, végétariens, gourmands, sains et pratiques.

  1. “Avoir une gourde. Cela permet de se passer des bouteilles ! A remplir à volonté avec une fontaine Castalie idéalement !
  2. Acheter en vrac. Chez Beendi, nous proposons tous nos produits en vrac. Idéalement, on apporte ses pochons en tissus et on remplit un bocal verre ou métal chez soi.
  3. Avoir une boîte repas isotherme pour emporter son déjeuner. Plus de plastique ni de micro-ondes !”

 

Lemon tri augustin

Augustin,
co-fondateur de LemonTri :

Depuis près de 10 ans, Lemon Tri propose des solutions concrètes pour une gestion plus vertueuse des déchets, notamment au bureau. 

« Voici donc mes 3 conseils #ZeroWaste, facile à mettre en place :

  1. Fournir des mugs personnalisables avec chaque nom : comme ça, s’il s’est égaré dans l’évier, on connaît son propriétaire !
  2. Mettre des sacs en toile réutilisables dans les bacs de tri pour diminuer le nombre de sacs à usage unique.
  3. Etre doté d’une belle armoire de tupperwares, de tote bags et couverts en libre service, juste à la sortie du bureau, pour faciliter les bonnes pratiques quand on sort déjeuner.” 

 

Clément Auum

Clément,
co-fondateur & CEO de Auum :

Auum “Arrêtons l’Usage Unique Maintenant” est une start-up proposant des lave-verres aux entreprises pour les encourager à ne pas utiliser de gobelets ou bouteilles en plastique.

  1. “Très clairement, il faut commencer simplement et inciter les gens à agir rapidement. Chez Auum, nous avons mis à disposition des verres Bodum à disposition de tous. De beaux verres double paroi pour boire des boissons chaudes et de l’eau. Chacun est encore autonome sur le nettoyage avant de pouvoir installer nos machines.
  2. Ensuite, j’ai toujours sur moi ma gourde pour mes déplacements.
  3. En dernier, j’ai toujours un sac qui se plie que je sors pour mettre mes courses, mes fruits, mes légumes et privilégie toujours le vrac pour éviter un n-ième emballage. Pour le reste, je pense que c’est aussi aux distributeurs de faire les efforts et réduire ainsi les emballages sur tout et n’importe quoi. Les habitudes changent, les mentalités aussi. L’avenir repose sur le nettoyage des contenants et la réutilisation à condition que ce ne soit pas trop contraignant.”

 

Apinapi

Jeanne-Aurélie,
co-fondatrice de Apinapi :

Apinapi est un site e-commerce spécialiste des produits réutilisables pour bébés depuis 10 ans. Ils proposent également des formations autour de la prévention des déchets.

« Mes 3 gestes du quotidien pour réduire les déchets :

  1. Utiliser des lingettes démaquillantes et nettoyantes en coton bio.
  2. Privilégier les cosmétiques solides (savon, déodorant et dentifrice).
  3. Et enfin, les serviettes hygiéniques lavables. »

 

Samuel Olichon

Samuel,
fondateur de MyBeeWrap :

Les solutions My Bee Wrap sont des films alimentaires en cire d’abeille, excellente alternative au film plastique.

  1. « Dans ma cuisine, j’ai investi dans une vraie machine à café qui moud directement les grains. J’ai pris l’habitude d’aller le chercher directement avec ma boîte chez le torréfacteur de mon quartier. La qualité est 1000 fois meilleure qu’une capsule de Nespresso par exemple et le prix bien moins élevé, même en prenant un bon café. J’utilise le marc de café pour mes plantes ou j’en fais profiter mes amies pour leur masque de beauté.
  2. Dans ma salle de bain, je suis en train de tester plusieurs alternatives au dentifrice classique. Celui-ci contient potentiellement des ingrédients nocifs pour notre santé (comme le tricolsan) et les tubes sont difficilement recyclables. J’ai testé des recettes en DIY, et notamment une à base de charbon actif ! Ces petits gestes à changer ne sont pas toujours simples, mais ont un vrai impact.
  3. Et bien sûr dans mon quotidien, aussi bien en cuisine, que lors d’apéro au bord de la Méditerranée (j’ai la chance d’habiter Marseille) ou lorsque je vais faire mes courses : j’ai toujours un bee wrap avec moi pour éviter les films et les sachets plastiques. Je l’utilise notamment pour aller chercher du fromage, des viennoiseries, des sandwichs…

Je pense que si chacun d’entre nous commençait à se mettre en action pour supprimer le plastique à usage unique, nous pouvons améliorer notre empreinte sur la planète mais aussi faire bouger les industriels. »

 

la boite à champignon

Arnaud,
co-fondateur de La Boîte à Champignon :

La Boîte à Champignon est une box contenant des pleurotes à cultiver sur du marc de café dans votre cuisine ou votre jardin.

  1. « Utiliser des eco-cups ou une gourde.
  2. Avoir une vaisselle réutilisable pour les pique-niques.
  3. Préférer les aliments dans des contenants en verre plutôt qu’en plastique.”

 

Julien-bardou

Julien,
co-fondateur de #Bonheur :

#Bonheur est une marque de cosmétique engagée, avec une gamme de produits bio, éco-conçus et fabriqués en France.

  1. “Lorsque vous achetez un nouveau produit, renseignez-vous sur la marque en allant notamment sur son site internet. Quelles sont ses valeurs ? Son engagement écologique ? Comment sont constitués ses packagings ? Comment s’organise sa chaîne de valeur ? C’est tout simple et ça en dit souvent très long.
  2. Avant même le zéro plastique, valorisons le zéro déchet ! Force est de constater que de nos jours, même avec un bon sourcing et de bons partenaires, nous sommes souvent en mode OBJECTIF zéro plastique plus qu’en véritable zéro plastique. Nous y tendons mais il est parfois très complexe d’obtenir une solution sans aucun plastique pour les packagings. C’est un combat quotidien pour nous en affranchir (mais nous y arriverons 😁) ! La 1ère clé est donc le zéro déchet : un pack 100% recyclable y compris pour les matières plastiques.
  3. Consommer les produits de marque valorisant des packagings très réduits (absence de secondaire, de sleevage, de boîte…) majoritairement en matière recyclable à l’infini, comme le propose #bonheur avec le verre.”

 

Niu Hadrien

Hadrien,
co-fondateur de Niu :

Niu est une marque de crèmes solaires écologiques conçues pour préserver la biodiversité et constitue une véritable alternative aux solaires classiques. Petit plus : 1m2 de plage est nettoyé pour chaque tube vendu !

  1. “Utiliser une gourde réutilisable.
  2. De même, prendre des couverts en inox pour les repas en déplacement (très souvent le cas pour moi !) 
  3. Et pour finir : acheter des sacs à fruits/légumes réutilisables !”

 

the-trust-society-co-fondateurs

Damien et Thibault,
Co-fondateur de The trust society

The trust society est une plateforme de e-commerce qui propose uniquement des produits durables et zéro déchet.

  1. “Utiliser des tupperwares le midi et venir avec son repas préparé la veille pour éviter les emballages de supermarché et des plats à emporter.
  2. Cela semble même basique maintenant mais toujours avoir sa gourde sur soi c’est le B-A-B-A du zéro plastique.
  3. Quelque chose qu’on adore aussi, c’est utiliser des Bee Wraps à la place du film plastique : très efficace pour limiter sa consommation de plastique.”

 

Tendance radis Cindy

Cindy,
du blog Tendance Radis :

Tendance Radis est un blog à tendance zéro déchet, dans lequel vous pourrez suivre le quotidien de Cindy qui partage ses astuces à sa communauté.

  1. “Apporter ses contenants réutilisables pour les courses.
  2. Toujours avoir sa gourde sur soi pour les liquides chauds ou froids.
  3. Refuser le plastique à usage unique, comme les gratuités inutiles.”

 

chloé nouveau modèle

Chloé,
Animatrice de conférence et créatrice de Nouveau Model :

Nouveau Model est un podcast sur la mode responsable et engagée et mettant en avant les femmes à travers des interviews inspirantes.

  1. « Dire non à tous les sacs plastique qu’on peut nous proposer (y compris pour les fruits et légumes) : toujours prendre des tote bags, des gros sacs et des petits sacs en coton pour aller faire ses courses.
  2. Privilégier les bouteilles en verre (voire les consignées – la boutique en ligne L’Intendance propose ce système) et les savons solides (pour le corps, les mains…)
  3. Toujours avoir une gourde sur soi : cela évite, même quand on voyage, d’acheter des bouteilles en plastique.
  4. Et pour les femmes : opter pour une culotte menstruelle et/ou des protections écologiques (comme Gina par exemple) »

 

Ethic advisor

Eric,
fondateur de EthicAdvisor :

EthicAdvisor est une application permettant de scanner ce que l’on consomme pour en connaître l’impact écologique et sanitaire.

  1. “N’acheter que des produits de la sélection EthicAdvisor « zéro plastique ».
  2. L’équipe a choisi à l’unanimité la gourde en inox ou verre et de boire l’eau du robinet.
  3. Et enfin, basculer sur tous les cosmétiques solides.”

 

Thibault de CASTALIE

Thibault,
Fondateur de CASTALIE :

Castalie propose des solutions alternatives aux eaux en bouteille grâce à des fontaines à eau reliées à l’eau du réseau.

  1. “Premièrement utiliser un shampoing solide sous la douche. J’affectionne particulièrement la marque Lamazuna !
  2. Deuxièmement, tout au long de la journée j’ai toujours ma gourde sur moi. J’ai personnellement opté pour une gourde en verre, et par ailleurs tous les collaborateurs de CASTALIE en reçoivent une à leur arrivée.
  3. En ce qui concerne la cuisine : faire ses courses en vrac. Je vais chez Biocoop, Day by Day, et plus récemment Les Nouveaux Robinsons. J’aime aussi aller au marché car cela me permet de ne pas utiliser d’emballages étant donné que j’utilise mes propres sacs réutilisables.

En revanche je recherche toujours une alternative satisfaisante pour le déodorant et le dentifrice !

Il est vrai que tenir ses engagements est un combat de tous les jours, que l’on vive seul ou en couple ! Et quand on est deux, il est d’autant plus important pour moi d’être aligné avec son conjoint sur ces valeurs.”

 

boho-cosmetics

Coline,
de Boho Cosmetics

Boho Cosmetics est une marque de cosmétique green, engagée et dont les produits sont éco-conçus.

  1. « Utiliser des cotons démaquillants lavables (un incontournable pour une marque de make-up !), déodorants solides et shampoings solides.
  2. Privilégier les cups.
  3. Et notre préférée : les bouteilles isothermes en inox »

 

« Choisir des goodies sans plastique et sans électronique, comme les créations de Gifts for Change »

 

Merci à tous ces intervenants pour s’être exprimés sur ce sujet qui nous tient à cœur ! Si vous aussi vous avez envie de répondre à la question ou d’exprimer votre opinion, n’hésitez pas à le faire en commentaire ou directement via le formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *