Tout ce que vous devez savoir sur l’eau que vous buvez

femme buvant un verre d eau

Il n’y a pas une journée où nous pouvons nous passer de l’eau.
Nous l’utilisons à divers moments de la journée : pour nous laver, pour cuisiner, pour faire le ménage, pour tirer la chasse… Nous pouvons d’ailleurs adopter des gestes pour économiser l’eau du mieux possible, dans notre quotidien.
Aujourd’hui, nous nous concentrons sur l’usage qui coule le plus de source : l’hydratation et ce qui en découle ! Car l’eau est indispensable pour vivre. Boire est un réflexe. Mais savez-vous réellement ce que vous réserve l’eau que vous buvez quotidiennement ?
Découvrez notre guide sur l’eau à boire !

Tout d’abord, commençons par l’essentiel : qu’est-ce que l’eau ?

« H2O » vous dites ? Rapide retour sur les bancs de l’école en cours de physique chimie… C’est là que l’on nous donnait du sens sur cette molécule d’eau. Vous savez, celle qui est composée de deux atomes d’hydrogène (H) et d’un atome d’oxygène (O). Bien qu’elle semble banale car incolore, inodore et sans saveur, l’eau est la véritable source de la vie sur Terre.

Quand on observe notre planète au cœur du système solaire, on se rend compte qu’il s’agit d’une immense sphère bleue. Vous êtes d’ailleurs probablement familier avec son petit surnom de « Planète bleue » ? Pas étonnant, étant donné que l’eau recouvre près de 70% de sa surface
Tant mieux ! Car en effet, les êtres vivants sont constitués en grande partie d’eau. Celle-ci leur est indispensable pour vivre.

h2o picto

Mais alors, pourquoi boire de l’eau ?

Tout simplement parce que l’eau est indispensable pour notre corps. Boire de l’eau est donc vital pour être en bonne santé. Ainsi, les recommandations nutritionnelles sont de consommer environ 1,5 litres et 2 litres d’eau par jour. Ces litres peuvent être bus sous forme d’eau, de boissons chaudes et froides ou encore bouillons, soupes… Mais ils sont aussi fournis par les aliments que nous consommons, qui couvrent environ 20% de nos besoins en eau !

Notre corps est composé de 60% à 70% d’eau, selon la morphologie de chacun. Ce liquide vient occuper une immense partie des espaces qui constituent notre corps, à l’intérieur comme à l’extérieur des cellules. On trouve par exemple 80% d’eau dans notre cerveau, 30% dans nos os et 75% dans nos muscles… Impressionnant, n’est-ce pas ?

Après l’oxygène, l’eau est l’élément le plus important pour nous maintenir en vie. On dit d’ailleurs qu’il existe la « règle des trois ». D’après elle, un être humain survivrait 30 jours sans manger, 3 jours sans boire et seulement 3 minutes sans respirer.

 

femme buvant une gourde d'eau

Qu’est-ce que la consommation d’eau apporte à notre corps ?

L’apport d’eau à notre corps a d’importantes vertus. Cela va notamment permettre d’assurer le bon fonctionnement de nos organes tout en faisant fonctionner différents processus vitaux :

  • 💧 Le maintien du volume de sang dans notre corps : l’eau représente près de 50% de notre sang. Elle est donc indispensable car le sang va véhiculer tout l’oxygène nécessaire à notre corps pour produire de l’énergie.
  • 💧 L’absorption des aliments : l’eau permet de maintenir un certain niveau de fluide dans la bouche. C’est bien entendu la salive qui a pour but de faciliter et d’assurer la mastication et la digestion.
  • 💧 La régulation de la température du corps : notre corps met en place des moyens de se protéger pour ne pas trop faire monter sa température. En effet, la température corporelle d’un être humain se situe autour de 37°C. Au-delà, la transpiration permettra de réguler cette température en laissant l’eau s’évaporer. Boire est donc essentiel pour éviter de perdre trop d’eau.
  • 💧 L’élimination des déchets : Au bas de notre dos, les reins procèdent à l’élimination des déchets. Leur rôle est de trier ce qui est utile ou non à notre organisme dans le sang. Ce qui ne l’est pas est directement envoyé dans la vessie afin d’être éliminé via l’urine. Boire régulièrement permet de renouveler l’urine contenue dans notre corps.
  • 💧 L’hydratation de la peau : En s’hydratant de manière régulière, notre peau devient plus forte pour résister davantage aux agressions extérieures. Une peau bien hydratée se dessèchera moins vite et restera douce plus longtemps.

femme tenant un verre d'eau

Quand faut-il boire de l’eau ?

Avant même d’avoir soif, nous dirait-on ! Pour rester hydraté, on a vu qu’il était important de boire entre 1,5L et 2L d’eau par jour. Mais bien entendu, ce serait trop facile si cette règle était appliquée et applicable par tous. En effet, chaque personne a des besoins en eau différents ! Ces besoins varient selon le poids et la taille de la personne, le climat ou encore son mode de vie.

Pour rester hydraté, on dit donc qu’il faut boire entre 6 et 9 verres d’eau en dehors des repas. Et où passons-nous la majeure partie de notre journée ? Eh bien… souvent au bureau. De nos jours, on retrouve souvent sur notre lieu de travail des fontaines à eau pour entreprise. Et hop, avec votre gourde ou votre mug préféré, s’hydrater devient un jeu d’enfant !

À noter également que les pertes en eau peuvent être inégales au cours de la journée. Par exemple, l’hydratation sera encore plus importante par temps chaud ou encore lors d’une activité physique. Il en est de même au cours de l’allaitement ou en cas de maladie.

Enfin, boire de l’eau au réveil est un geste détox particulièrement apprécié par notre corps. Un verre d’eau tiède va permettre de relancer notre organisme dès le saut du lit. De quoi commencer la journée avec un corps bien réveillé !

 

verre tendu tenu dans une main

Il y tant de choix en eau ! Quels sont alors les différents types d’eau ?

Il existe plusieurs types d’eau potable, tous destinés à être bus. On a l’embarras du choix pour s’hydrater. L’eau de source, l’eau minérale naturelle, l’eau pétillante, l’eau du robinet ou encore l’eau filtrée.

💦  L’eau en bouteille se divise en deux grandes catégories : les eaux de source et les eaux minérales. Elles sont toutes deux issues de nappes d’eau souterraines localisées dans différentes régions. L’eau de source ne subit aucun traitement et elle est embouteillée directement à la source, comme son nom l’indique.
L’eau minérale, elle, doit respecter des normes spécifiques quant à sa teneur en sels minéraux et oligoéléments. De même que pour l’eau de source, aucun traitement n’est autorisé à l’exception de certains, afin d’éliminer des éléments indésirables ou toxiques d’origine naturelle (tels que le fluor, l’arsenic, le fer…).
L’eau minérale a une composition stable en sels minéraux, contrôlée régulièrement et indiquée sur l’étiquetage.

💦  L’eau gazeuse est une eau qui peut être naturellement pétillante, c’est-à-dire que la teneur en COde l’eau conditionnée est la même qu’à l’émergence, ou renforcée au gaz de la source si l’on extrait ce gaz pour l’ajouter à l’eau et obtenir un taux de COplus élevé. Dans ces deux cas, le gaz provient de la même source que l’eau.
Quant à l’eau gazéifiée, elle fait l’objet d’une addition de CO2 d’une autre origine que la nappe ou le gisement dont elle provient. Le gaz est ici ajouté au moment de l’embouteillage, ce qui crée de petites bulles. Bien entendu, tout est bien encadré et mesuré : pas une goutte de travers 😉 !

💦  L’eau du robinet est une eau fortement contrôlée en France. Elle provient des eaux de surface (lacs, rivières) ou des eaux souterraines. Après son extraction, elle est traitée, stockée et consommée. Issue d’un réseau d’eau et dite de distribution publique, l’eau sera plus ou moins dure (on vous parle de la dureté de l’eau plus bas dans l’article !) selon les régions.

💦   L’eau filtrée permet de retirer en grande partie à l’eau du robinet le chlore et les éventuelles microparticules qui s’y trouvent. On peut filtrer l’eau de différentes manières : à l’aide d’une fontaine à eau, d’une carafe filtrante, de charbon actif ou encore de perles céramiques. Un principe qui tend vers le zéro déchet avec une eau de qualité, neutre en goût et sans odeur.

 

bouteille d'eau en verre

Et l’eau du robinet… D’où provient-elle ?

C’est en effet une question bien légitime que l’on s’est tous posée au moins une fois. Nous avons la chance en France de pouvoir tourner le robinet et d’accéder instantanément à une eau potable. Qu’elle provienne des lacs, des rivières ou des nappes phréatiques, l’eau du robinet peut être bue sans dommages car elle est plusieurs fois filtrée et épurée avant sa consommation.

La consommation d’eau est importante pour chaque foyer français. Et pas seulement pour la boire, mais aussi pour différentes tâches du quotidien. L’alimentation, le bain, la toilette, la lessive… Pour cela, chaque citoyen utilise en moyenne 148 litres d’eau du robinet par jour. C’est conséquent !

Mais alors, d’où nous provient cette quantité d’eau ? Après avoir été captée en surface ou en sous-sol, l’eau est acheminée vers des usines pour être filtrée et épurée. Résultat : l’eau est entièrement désinfectée des éventuels éléments qui peuvent s’y glisser. Puis une dose de chlore y est ajoutée afin de prévenir une potentielle apparition de bactéries (mieux vaut prévenir que guérir !). Cette dose est totalement conforme aux normes sanitaires et est sans effet négatif sur la santé, même pour de grands consommateurs d’eau du robinet (quelque 0,2 microgramme de chlore par m3 à Paris), mais la teneur peut varier d’une région à l’autre selon la composition de l’eau.

Une fois propre à la consommation, l’eau est stockée dans les châteaux d’eau des communes et sera distribuée par un réseau de canalisations. Dans les grandes villes, le fonctionnement est un peu différent. Par exemple, à Paris, l’eau du robinet provient de cinq grands réservoirs et 470 kilomètres d’aqueducs. Ce sont eux qui acheminent l’eau de la Seine et des autres rivières environnantes.

Après son utilisation, l’eau usée est collectée, conduite dans des réseaux d’assainissement puis envoyée dans des stations d’épuration : un cycle permanent !

 

lavage de main au robinet

On peut aussi filtrer l’eau du robinet !

Il existe de nombreux bienfaits à filtrer l’eau du robinet, que ce soit pour notre santé ou notre planète. En voici quelques-uns :

  • Même s’ils ont en grande majorité confiance en l’eau du robinet, un Français sur trois ne se dit pas satisfait de son goût. Il estime l’eau souvent trop chlorée et trop calcaire. C’est là qu’une fontaine à eau filtrante branchée directement sur le réseau prend tout son sens ! 🚰
  • En cuisine, l’eau est utilisée dans de nombreuses préparations culinaires du quotidien : riz, pâtes, pain, café pour n’en citer que quelques-unes. Autant profiter d’une eau neutre en goût pour garder les qualités gustatives de nos plats et boissons préférés ! 👩‍🍳

fontaine a eau castalie

Nous parlions de la dureté de l’eau. Que peut donc bien être l’ «eau dure» ?

Il est possible de mesurer ce que l’on appelle la dureté de l’eau grâce à l’indicateur appelé TH (titre hydrotimétrique). C’est celui-ci qui va calculer la minéralisation de l’eau, c’est-à-dire sa teneur en calcium et en magnésium.

Par définition, l’eau dure contient une grande quantité de sels dissous, en particulier des sels de calcium pouvant se transformer en calcaire. L’eau dure s’oppose donc à l’eau douce, qui contient peu de sels de calcium et de magnésium.

Dans la nature, les eaux n’ont pas toutes les mêmes propriétés. Dans les Vosges et le Massif Central par exemple, les eaux sont très douces contrairement aux eaux que l’on retrouve en région parisienne.

Pour autant, pas d’inquiétude ! En effet, boire une eau dure ne présente aucun risque lorsque l’on est en bonne santé. Le danger est plutôt d’ordre domestique pour nos appareils électroménagers.

L’eau dure va alors réduire les propriétés détergentes de nos lessives et savons qu’il sera nécessaire d’utiliser en plus grandes quantités. Quant au calcaire qui peut se créer, il va venir se déposer au cœur de nos canalisations, sur les parois de nos ballons d’eau chaude ou de nos chaudières.

robinet d'eau

Alors c’est quoi le calcaire, exactement ?

Le calcaire, généralement, c’est celui dont on entend parler en mal dans nos logements. Vous savez bien : celui qui abîme nos robinetteries, laisse des trainées blanches sur nos verres, rend le linge râpeux ou encore assèche notre peau… Bref, pas forcément de quoi se vanter d’en avoir à la maison.

D’où provient-il ? Ça, c’est une bonne question… Il faut savoir que plus une eau est dite calcaire, plus elle est riche en magnésium et en calcium, éléments indispensables à notre bonne santé. Cette roche sédimentaire se retrouve souvent dans la nature sous forme de poudre de couleur blanche.

Pour rejoindre nos foyers, l’eau voyage pendant plusieurs années et passe par différents types de sols. Ce long parcours se fait sous forme de cycles constamment renouvelés : l’eau se constitue en se chargeant de sels minéraux et oligoéléments pour devenir l’eau que nous retrouvons à la sortie de nos robinets… mais aussi dans l’eau en bouteille (eau minérale) !

À partir du moment où elle a traversé un sol calcaire, l’eau sera dite « dure » comme nous l’avons vu précédemment. C’est souvent le cas des eaux provenant des nappes phréatiques. Pour éviter d’abîmer nos appareils domestiques, il est dans ce cas indispensable de traiter l’eau calcaire et donc de la déceler au sein de son logement.

Afin de lutter efficacement contre le calcaire, il est possible d’utiliser un adoucisseur d’eau. Ce dernier possède un système pour remplacer les ions Calcium et Magnesium par des ions Sodium avant de redistribuer de l’eau douce dans tout le logement. L’osmoseur, lui, les élimine par filtrations successives.
À vous de jouer pour avoir du linge doux et agréable, la peau douce et la vaisselle étincelante !

Comment peut-on éviter les dépôts calcaires ?

Si l’on devait partager quelques conseils à mettre en place au quotidien, ils seraient les suivants :

  • Régler la température du chauffe-eau et autres installations d’appareils électroménagers à 60°C maximum. C’est à partir de cette température que les dépôts calcaires se forment plus facilement ! 🔥
  • Prendre connaissance des guides d’utilisation de son électroménager pour les faire fonctionner de manière optimale. Le tout sans omettre l’utilisation des filtres anticalcaires et antitartres… 📖
  • Nettoyer les parois de sa douche avec une raclette pour éviter la stagnation de gouttes d’eau et de vapeur qui encrassent notre salle de bain. ✨
  • Détartrer le ballon d’eau chaude chaque année et nettoyer régulièrement les filtres du robinet. Utilisez pour cela une brosse à dents afin de supprimer toute accumulation de dépôts de tartre. 🚰
  • Déposer un mix de vinaigre blanc et de gros sel ou citron au fond des bouilloires, carafes et autres récipients pour éradiquer les dépôts calcaires. Ainsi, le goût de l’eau ne sera pas altéré et les bactéries seront rapidement éradiquées ! 💧

femme tenant une carafe d'eau

Eau chaude, eau pétillante ou gazeuse… quels sont leurs différents bienfaits ?

L’eau chaude : 6 raisons de la boire !

L’eau chaude a des vertus insoupçonnables. Alors que l’on nous conseille de boire en journée une moyenne de 1,5 à 2 litres d’eau, qu’en est-il de sa température ? Boire de l’eau chaude a des avantages certains que l’on ne retrouve pas dans un verre d’eau fraîche.
L’eau chaude stocke une grande quantité d’énergie calorique, qu’elle transfère à notre corps. L’impact qu’a l’eau chaude sur notre corps est alors direct et puissant !

Précisons-le tout de même, il n’est pas conseillé de boire l’eau de son ballon d’eau chaude. Prenez toujours l’eau au robinet d’eau froide pour boire, cuisiner et préparer vos boissons chaudes. Préférez chauffer l’eau à l’aide d’une bouilloire, casserole ou toute autre machine à café et thé.

Êtes-vous prêts à découvrir les bienfaits de l’eau chaude sur notre santé ? Les voici !

NB : nous n’avons pas encore eu l’occasion d’explorer ces différents bienfaits chez CASTALIE mais voici ce qu’on peut lire ici. Bien sûr, ne buvez jamais l’eau quand elle est bouillante ! En cas de problèmes de santé, nous vous recommandons de vous adresser à votre médecin traitant.

  • Faciliter la digestion et stimuler le transit intestinal.
  • Améliorer la circulation sanguine pour contribuer au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux.
  • Purifier l’organisme en augmentant la température du corps afin d’éliminer les toxines. Pour booster cet effet, ajouter un peu de citron pressé dans son eau chaude est un vrai bonus détox !
  • Agir contre le vieillissement précoce en éliminant ces mêmes toxines. Cela va permettre de rendre notre peau plus élastique et lui permettre de se régénérer pour la rendre plus nette et plus lisse.
  • Soulager des règles douloureuses avec son action directe sur les muscles de l’abdomen.
  • Soulager la toux et les maux de gorge en dissolvant les glaires du nez et de la gorge.

les bienfaits de boire une boisson chaude

L’eau pétillante : pourquoi en boire ?

Comme expliqué un peu plus haut, l’eau pétillante est une eau naturellement composée de gaz carbonique. On peut recréer ce pétillant en ajoutant du gaz à une eau plate. Le résultat est sans appel pour les aficionados des bulles…

Pour se désaltérer à sa guise, on a l’embarras du choix : eau pétillante ou eau gazeuse ! Pour les deux, on sera récompensés du fameux pschitt à l’ouverture, résultat de la dépressurisation existante à l’ouverture de la bouteille.

Souvent riche en bicarbonate de sodium, l’eau pétillante va être l’alliée idéale pour lutter contre certains maux. Parmi eux, on compte les problèmes de digestion, de transit et autres aigreurs d’estomac. De par leur forte teneur en sulfates, ces eaux gazéifiées auront également des vertus laxatives.

Enfin, chez le sportif, l’eau pétillante est donnée comme plus désaltérante. Elle est donc très appréciée et particulièrement conseillée pour réduire la fatigue musculaire et accélérer la récupération. Le tout, sans apport calorique, ça ne peut donc être que bénéfique !

 

eau petillante avec rondelle de citron

Après l’hydratation, parlons déshydratation !

Qu’est-ce que la déshydratation et quels sont ses risques ?

La déshydratation, c’est quoi ? C’est la conséquence de la disparition progressive voire quasi-totale de l’eau contenue dans notre organisme, et plus particulièrement dans les tissus.

L’hydratation est indispensable pour nous maintenir en bonne santé. Néanmoins, la déshydratation est un problème sérieux qui touche de nombreuses personnes de tous âges et de tous horizons. Elle ne se limite pas uniquement aux nourrissons et aux personnes âgées même si ces catégories de personnes sont les plus vulnérables.

La déshydratation va se manifester de différentes façons :

  • Soif intense
  • Assèchement de la langue, bouche et peau
  • Transformation du regard : terne et vide
  • Diminution de la quantité d’urine (on appelle cela l’oligurie)
  • Maux de tête importants
  • Modifications et/ou troubles du comportement : agitation, grande faiblesse, détachement…

À noter également que, dans des cas plus extrêmes, la déshydratation peut causer un dysfonctionnement cérébral (de type coma) et avoir des conséquences dramatiques. C’est pourquoi ces signes doivent être pris au sérieux et rapidement traités.

Différentes études ont également prouvé que la déshydratation agit sur nos capacités physiques et émotionnelles. Comment ? Une perte partielle de notre poids corporel (on parle alors de 1% de notre poids en eau) peut affecter nos fonctions cognitives et notre humeur. On est alors sujets à des pertes d’attention et de mémoire, on a plus de mal à communiquer, à percevoir notre environnement ou encore à apprendre…

Comment peut-on se déshydrater ?

Cet état de déshydratation peut survenir lorsque les pertes en eau sont excessives et non compensées par les apports quotidiens. C’est notamment le cas lors d’une gastro-entérite avec diarrhées et vomissements ou pour les personnes sujettes à des maladies chroniques (exemple : le diabète).

La consommation excessive d’alcool ou de médicaments de type laxatifs créent également des effets diurétiques. C’est-à-dire que leur consommation va conduire à l’augmentation de la sécrétion urinaire et donc forcer à aller plus aux toilettes, ce qui va causer la déshydratation.

Enfin, en période de fortes chaleurs, comme nous l’avons évoqué un peu plus haut, notre corps va mettre en place des moyens de se protéger pour ne pas trop faire monter sa température. Au-delà de 37°C, la transpiration va réguler la température du corps et alors laisser l’eau s’évaporer.

Attention donc aux efforts sportifs ou professionnels importants et prolongés (pour les métiers manuels notamment). Attention aussi aux épisodes de fièvre, et plus particulièrement, chez l’enfant ou la personne âgée.

 

femme qui boit de l'eau chez elle

Vous l’aurez compris, l’eau est une ressource naturelle précieuse et indispensable à la vie.
Notre eau prend soin de nous, alors prenons également soin d’elle !

Texte : Marine Godet et Marie Veyrenc
Crédit photos : Pexels et Freepik